L’APOGÉE Courchevel : Design à quatre mains

Avec des espaces conçus par les talentueux architectes d’intérieur français India Mahdavi et Joseph Dirand, L’Apogée Courchevel révèle une atmosphère à la fois cosy et élégante, toute en douceur.

Au sommet du quartier du Jardin Alpin, L’Apogée Courchevel réunit tout ce que l’on peut souhaiter d’un hôtel de montagne… et plus encore ! Offrant des vues à couper le souffle ainsi qu’un accès direct et privé aux pistes de ski, l’établissement réunit des chambres de différentes tailles et des suites Prestige de 110 mètres carrés. Situé au dernier étage, le penthouse –qui a quatre chambres– dispose d’un spa privé, d’un jacuzzi extérieur et d’un service de majordome. Adjacents à l’hôtel, deux chalets privés (L’Amarante et L’Alpensia) offrent un confort absolu avec une salle de cinéma pour chacun et un chef à disposition.
En matière de gastronomie, Jean-Luc Lefrançois est aux commandes des deux restaurants : Le Comptoir de L’Apogée d’une part, où se déguste une cuisine française traditionnelle élaborée avec des produits du terroir ; Koori d’autre part, qui fait honneur aux saveurs japonaises. Convivial le jour, le bar de L’Apogée devient davantage glamour la nuit, tandis qu’au Fumoir, l’atmosphère est intime. L’hôtel comprend aussi le Spa L’Apogée by La Prairie qui occupe une superficie de 750 mètres carrés et le Kids Club réalisé par l’architecte Sophie Jacqmin.
Magnifiquement décorés, les espaces intérieurs de l’hôtel (publics et privés) sont le fruit d’une collaboration unique entre deux grands noms du design français : India Mahdavi et Joseph Dirand. Réuni dans le cadre de ce projet, le duo est parvenu à associer deux styles de façon harmonieuse : coloré et féminin pour l’une ; architecturé et sobre pour l’autre.

Se connaissant depuis longtemps et partageant une vision commune qui met l’accent sur la structure de l’espace et de la lumière, India Mahdavi et Joseph Dirand ont travaillé en parfaite osmose pour donner vie à L’Apogée Courchevel.
« Plutôt que de rentrer dans la réalisation d’un faux chalet, nous avons pensé ensemble qu’il fallait créer une maison de maître, un manoir comme on peut en trouver en Suisse ou au Tyrol.
Ce sont des ‘maisons maçonnées’ qui possèdent une architecture qui s’adapte à la montagne. Ce sont finalement des bâtiments de ville à la montagne », explique Joseph Dirand.
« Cet espace, nous le voulions aussi comme un château familial avec un côté palace qu’il fallait intégrer. Nous avons écrit
un scénario, dans lequel ceux qui y ‘jouent’ se l’approprient et trouvent une harmonie, un équilibre, où chacun peut vivre
et raconter sa propre histoire », ajoute India Mahdavi.
Le bois de sapin, la laine et le velours s’accordent avec
des couleurs bordeaux, vert et bleu, ainsi que des meubles aux formes arrondies. « La montagne est le lieu où l’on passe toute la journée dans le froid, où l’on fait beaucoup de sport et cela dans une lumière aveuglante. Quand on rentre à l’hôtel, on voulait créer un endroit qui enveloppe, qui caresse, où le bruit est feutré, un endroit où la lumière est agréable, où les choses sont faciles, évidentes », dit Joseph Dirand.
Accueillant et authentique, chaque recoin de L’Apogée Courchevel reflète délicatement l’âme de ce lieu si particulier.

Avec un espace pour les enfants de 4 à 10 ans et un autre pour les adolescents, le Kids Club est une réalisation de l’architecte Sophie Jacqmin.

https://www.oetkercollection.com/destinations/lapogee-courchevel